2011-08-29:
Voyage Humanitaire juillet 2011
Merci à tous ces jeunes courageux qui sont venus nous aider.

2011-08-29:
RECHERCHONS PROF D'ANGLAIS
Pour notre Ecole en Equateur, nous recherchons plusieurs professeurs d’anglais volontaires et bénévoles. Vous pouvez me contacter par mail à dircom@conseilinfo.fr ou au 06 07 53 86 86

2007-10-11:
Vendredi 7 décembre 2007 à 19h
Programme Soirée - En compagnie du « Duo de Paris », piano et flûte traversière : Eric ARNAL, premier prix du Conservatoire et la talentueuse Joanie Baoman - Défilé de costumes typiques régionaux de l’Equateur Date : Vendredi 7 décembre 2007 à 19h Lieu : Salle André Marchal, 56 Boulevard des Invalides 75007 PARIS. En faveur de 2 associations en Equateur : - l’association Meeting Friends, au profit de l’Ecole Gédeon - le Projet d’Ecotourisme de la Coopérative de la Commune de Convento. Cette manifestation culturelle est soutenue par l’ambassade de l’Equateur en France, l’UNESCO, la fondation France Liberté « Danielle Mitterrand », et l’association Mitad del Mundo.. Monsieur BOLIVAR TOBAR Président

2006-08-28:
CAMP HUMANITAIRE EQUATEUR 2006
http://www.ffja.info/phpBB2/viewnews.php?p=41352 Samedi 5 août Le jour du départ de Quito, nous avions rendez-vous à l’aéroport d’Orly à 8 heures. Tout s’est bien passé jusqu’au moment où, à l’enregistrement, ils nous ont changé de borne au dernier moment. Il restait quatre jeunes à enregistrer et certaines valises. Cette petite mésaventure nous poursuivra tout au long du voyage : des billets à moitié enregistrés, une valise qui était enregistrée sur trois noms. Bref, des bons souvenirs un peu stressant. Le voyage a été très long puisque nous avons changé trois fois d’avion (Madrid, Bogota). Le voyage a duré 19 heures en tout. Nous avons découvert l’aéroport de Madrid qui est tout neuf et immense. Il nous a fallu 30 minutes pour regagner notre terminal suivant (couloir, escalator, navette). Ce que nous avons retenu de l’aéroport de Bogota est le nombre de moustiques et de fouilles réalisées par les autorités. Enfin, nous trouvons du temps pour faire connaissance entre nous par un jeu et des échanges. Il est 22h45 heure locale et 6h45 du matin à Paris, nous voici arrivés à Quito avec trois quarts d’heure de retard et encore des problèmes de bagages. Il nous en manque deux. Le temps de passer la police, de faire les déclarations de perte, nous sortons de l’aéroport à 0h30 heure locale. Nous sommes accueilli par les responsables de l’école et de l’église avec des roses et des ballons. Il y avait plus de monde pour nous accueillir, mais une rumeur a circulé dans l’aéroport que nous avions loupé notre avion. Un bus est là pour nous prendre jusqu'à notre hébergement. Il nous a fallut 45 minutes de trajet, une visite rapide à l’école Gédéon, une tisane offerte par Acilia et une installation pour enfin se coucher à 2h00 du matin. Nous sommes debout depuis 27 heures. Ouf !!!

2006-08-28:
CAMP HUMANITAIRE EQUATEUR 2006 SUITE
Lundi 7 août Nous nous levons à 6h30 avec le meuglement des vaches. Petit déjeuner et méditation à 7h. 7h30, le départ vers l’Ecole Gédéon. Grande appréhension, un peu de pression. Les enfants arrivent peu à peu et la pression monte. Que dire ? Que faire ? Des regards timides, curieux, autant du côté des enfants que du notre. Pascal, toujours vaillant nous envoie au front : « allez accueillir les enfants, je surveille ». La femme du directeur de l’école, Valeria, nous accueille chaleureusement : nous étions attendus ! Puis elle rassemble les enfants dans la cours. Ils s’alignent par taille et par sexe (sauf le petit JORGE : Il est mignon !!!!!!!!) pour se présenter. Pour mieux se connaître et rompre la glace, Sabrina leur propose un jeu de présentation : « la Couverture ». Aussitôt après le jeu, Emilie leur apprend un petit chant en espagnol, puis Valéria prend le relais avec une méditation sur l’histoire de Moïse. Après cette première partie, les enfants se séparent par tranche d’âge pour commencer les jeux en extérieur jusqu’à environ 10h (l’heure du goûter). Ensuite, reprise des activités, cette fois-ci manuelles, vers 10h30. Les enfants ont pu s’exprimer à travers le dessin, la pâte à modeler, le collage de gommettes et l’atelier « natura ». A midi et demi, la cloche retentit, c’est l’heure de nous quitter pour mieux nous retrouver le lendemain. Nous rentrons au chalet pour déjeuner dans la bonne humeur et peu de temps après, nous repartons vers le Quito historique, en passant par El Panadecillo (une représentation de la femme de l’Apocalypse qui écrase le dragon). Puis nous visitons les places principales, parmi elles : la Plaza de la Independencia (où se trouvent la maison présidentielle, l’Archevêché et une église), la Plaza San Francisco. Retour au chalet vers 21h. Dîner. Coucher. Mardi 8 aout Holaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa Levé à 6 heures pour commencer une journée plus que fatigante avec les petits bouts de choux. Les enfants nous attendaient de pieds fermes. Toute timidité a disparu. Nous nous sommes regroupés dans l’église de l’école. Un vrai décor de théâtre…La directrice a demandé à Emilie de rechanter son chant accompagné de gestes. Les petits adorent !!! Puis nous leur avons appris le chant en français « il y a de la joie, joie, joie, joie dans mon cœur »,alors là nous pouvons dire qu’ils ont vraiment apprécié. Le sourire aux lèvres ils essayaient de répéter après nous. Et, ils ont réussi… La directrice leur a raconté une histoire qui les a fait rire. Puis un petit bout de dessin animé leur a été projeté. Par la suite nous avons dispatché les enfants par tranches d’âge pour les jeux qui devaient normalement se finir a 10h30 pour le goûter. Béret, 123 soleil, el gato y el raton… se sont succédés. Ils sont très énergiques. O là là …le fameux goûter !!!! C’est une spécialité ici m’enfin le jus était vraiment bizarre. Ils ont fait un mélange de naranjilla et d’avoine. Bon, je ne vous demande pas d’imaginer, mais le tout avait un goût vraiment « particulier ». Nous avons ensuite divisé les petiots dans 5 ateliers : dessins et coloriages, bricolages,flûtes, pâte à sel,peinture sur verre. A 12H30 nous avons lâché les fauves. Nous étions complètement H.S. Mais ils nous ont appris beaucoup de choses. L’après-midi, nous sommes partis voir la ciudad mitad del mundo. C’est-à-dire que nous avons vu la ligne qui divise le monde en deux, pouvoir réellement voir la ligne de l’Equateur et pouvoir passer d’un hémisphère à l’autre… C’est marrant. 1H30 de route mais ça en valait le coup. Nous avons fait les magasins qui se trouvaient autour. Les spécialités d’ici (oursons, porte-clé, poncho, bonnets, jeux d’échecs…) nous étonnent à chaque fois. Dans le car, coup de fil de José Luis qui nous apprend que l’on a retrouvé la valise d’Olivier. Hourrah !!!!!!!!!!! Au retour nous avons laissé Pascal et Fred à l’église de Quito pour qu’ils fassent le point avec d’autres responsables. Nous avons appris que les Equatoriens attendent beaucoup de nous. Bonne nouvelle : La valise de Olivier est enfin arrivé à bon port, José-Luis nous l’apporte dans la soirée. Voila, une petite partie de Babyfoot et de Billard et Bonne nuit en attendant une autre journée vraiment enrichissante. Kiss d’Equateur Mercredi 9 août Horaires habituelles pour une matinée avec les chicos. Arrivée à l’école à 8h pour le fameux chant : « Construye tu casa sobre la roca », « tengo gozo »(il y a de la joie) dans l’église de l’école, suivi de la méditation sur David et du dessin animé « David et Goliath ».* On a décidé de vraiment séparer par âge en trois groupes les jeunes pour les jeux et les activités car ils ne vont pas tous à la même vitesse. Il y a environ 60 enfants de 3 ans à 14 ans : une vraie colonie de vacances… Les petits jeux d’extérieur et notamment la grande partie de foot des grands (8 garçons contre 14 filles : « no importa »), la tomate, la passe à dix et le facteur. Goûter : chausson salé et guacamole. Mmmmmm… Les ateliers commencent : pâte à sel, flûte, peinture sur verre, dessin en relief (perles et pâtes). 12h fin de la matinée. L’après midi, c’est la grande préparation pour la réunion de prière. Le chant : « Il est exalté » et l’annonce du travail à préparer pour la semaine prochaine. Vendredi 11 août Le coq chante, les réveils sonnent et peu à peu la maisonnée s’éveille. « Hola » par ci, « bonjour » par là, tout le monde se salue et s’assied pour la méditation présentée par Olivier ce matin (dans nombres 14) ; l’accent est mis sur la foi de Caleb et Josué, les deux seuls personnes qui sont entrées dans le pays de Canaan. Après la prière de Joe, nous déjeunons de bonnes spécialités équatoriennes préparées par Gloria. Nous finissons les préparatifs et c’est le départ vers El CADE de Santo Domingo de los Colorados. Nous traversons une partie de l’Equateur et rencontrons de ravissants paysages, de somptueuses vallées, de magnifiques montagnes, une abondante flore et de belles cascades. Quatre heures plus tard, nous arrivons à El CADE (le campus adventiste). Les filles et les garçons se rendent dans leurs chambres sous le regard curieux des autochtones. Après une installation rapide, nous dînons dans le réfectoire du campus, puis nous allons à l’église pour un culte du vendredi soir très particulier puisque présenté par les animateurs du Camporee organisé juste à côté de l’internat. 22h30 : extinction des feux. Bonne nuit ! Samedi 12 août 6h, réveil forcé par le néon blanc et par la musique inévitable. Dur !!! Réveil d’autant plus difficile que certaines filles s’étaient douchées à l’eau froide la veille. Dieu merci pas de cochons, de vaches, de coq à 3h du matin, d’ânes… Normalement petit dej’ prévu à 7h30, mais la porte de l’internat des filles est restée close jusqu’à 7h40. Sympa ! Au menu des céréales élaborées par le collège adventiste, fruits et laitages. Nous avons pris le temps de visiter le campus adventiste qui est d’ailleurs magnifique, rien à voir avec Collonges. Les arbres, les oiseaux bicolores, les lézards bleus et verts, les bananiers à volonté nous dépaysent. Préparation pour aller à l’église du campus. Comme nous avions chanté à table le matin, et que ce n’est pas courant ici, on nous a gentiment demandé de faire un chant pour le culte. Ici l’organisation n’est pas la principale caractéristique. Nous sommes donc arrivés les premiers à l’église pour répéter. Petit à petit l’église se remplit, jusqu’à devenir trop petite à l’arrivée des enfants en tenue du Camporée. Culte en espagnol plus baptême entre autre d’une petite fille de 7 ans environs. Et pour confirmer l’organisation sans faille, on demande à Pascal d’expliquer le mouvement adventiste en France. Les traductrices, Emilie et Virginie commencent à avoir l’habitude et ont bien géré la chose ! Au réfectoire, l’entrée des filles et des garçons se fait séparément, sauf pour nous toujours rebelles dans l’âme !!! Temps libre jusqu’à 16h. Enfin !!!! Avoir du temps relève du luxe ici. Sieste pour certains, visite du campus pour d’autres. A 16h, la visite d’une mare à crocodiles était prévue. Nous nous retrouvons au beau milieu de la jungle équatorienne du campus. Magnifique ! Mais nous sommes une vingtaine( minimum !), donc c’était loupé pour les crocos. En effet, nous nous sommes liés d’amitié (parfois contre notre gré), notamment avec « petit bonhomme » qui croyait avoir trouvé la femme de sa vie parmi nous. Nous tairons le nom de l’heureuse élue. Une heure plus tôt, Pascal avait accepté de faire la clôture du Sabbat pour les enfants du Camporée. C’était simple mais percutant. L’humidité ambiante favorise la rencontre des moustiques et de nos mollets, en particulier ceux de Fred et Pascal ! Un repas léger, un bout de film, un morceau musique joué par deux Equatoriens à la flûte et au piano dans le dortoir des filles et nous nous couchons. Presque… la lumière chez les filles ne s’éteindra qu’à 23h30(heure locale) !! Dimanche 13 août Une nuit agitée pour les filles de la chambre 4 qui ont vécu un grand moment d’émotion en constatant qu’elles n’étaient pas seules dans leur chambre mais qu’elles étaient accompagnées par des scarabées, des araignées, et toutes sortes d’insectes volants et non identifiés. Mais dès le matin, tout notre petit groupe se réveille peu à peu et se prépare pour se retrouver dans le réfectoire du campus. Le dernier jour au CADE est arrivé. Après le petit déjeuner, vite, chacun rassemble ses affaires, salue et remercie les habitués du campus et saute dans le bus « escolar ». Et c’est parti : Viva la playa ! 3h de vagues énormes, trop excellent !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Nous nous faisions légèrement remarqué par nos cris à chaque fois qu’une vague arrivait. Puis ce sont les douches froides et mixtes, assez particulier on va dire. Et le retour. 7heure de routes équatoriennes c’est quelque chose. Dodoooooooooooooooooooooooooooooo Lundi 14 aout Nous sommes arrivés la veille à minuit, donc nous avons pris la liberté de faire une grasse mat’, laissant le soin à Alciera de contacter l’école. Manque de bol problème de courant pendant le week-end : à 8h00 les enfants attendaient avec impatience leurs cours d’anglais, que nous étions sensés dispenser. Sous la pression de José Luis, la grasse matinée a été écourtée et nous avons du nous rendre à l’école…pour constater que notre présence n’était pas obligatoire aujourd’hui. En effet, pour la première fois, nous nous sommes ennuyés. Nous avons tout de même déplacés des parpaings. Retour au chalet pour une après-midi consacrée à se préparer pour la réunion de prière du soir : répétition des chants, repassage, douches froides… puis c’est le départ, à 17h45. en dépit de quelques inconvénients, à savoir accident et évanouissement, la soirée s’est bien passée. Restons volontairement dans le vague… Retour au bercail, où du riz nous attendait (pour changer !!). Mardi 15 aout Réveil à 6 heures pour les douches gelées. Près à partir pour une journée de travail dans les deux écoles Gédéon à 7h30. Encore dans le pâté, on se divise en 3 groupes : les gars (olivier, jonathan et fred) restent dans le collège pour aider les maçons à surélever un mur ainsi que :aurélie et virginie qui assuraient les cours d’anglais pour une quarantaine d’élèves et le reste c'est-à-dire les autres filles sommes partis pour peindre… enfin c’était convenu comme cela mais y a eu quelques imprévus… les peintres, d’ apparence professionnelle, nous laissent le travail le plus dur : ponçage, rebouchage de trou avec de la résine…pendant qu’eux peignent sur une surface lisse… ce n’est que la première journée, nous n’allons pas commencer à nous plaindre… les professeurs d’anglais nous ont rejoint vers les 10h30. Vient l’heure du repas : sandwiches même prévu pour les végétariens. Je peux vous assurer qu’à la fin de notre travail nous étions tous nazes. Le soir, nous avions été désignés volontaires à une réunion de prière. Couché tard toute la semaine nous sommes claqués. Mercredi 16 aout Une journée de oufffff… Tout a commencé par une matinée consacré au ponçage et au rebouchage des sois-disant trous de la façade de l’école. Ca nous a fait péter les plombs, car la promesse de peindre du maestro a encore et toujours été reportée. La langue est une barrière à notre entendement. A l’autre école les gars s’amusent à monter le mur du collège. Pour nous détendre nous avons pris le temps d’appeler des personnes qui nous sont chère comme papounet et mamounette. Le soir, concert à l’église avant le message pour la semaine de prière. C’était vraiment bien, ça ressemblait un peu à Take 6 : 5 gars, tous de verts vêtu, chantant a capella. Selon l’expression d’Olivier, nous les avons aidé dans leur ascension, sauf qu’ils avaient des voitures plus que potable genre mercedes. Nous avons quand même eu des dédicaces sur les CD que nous avons achetés de la part des 5 chanteurs. Allez bonne soirée à tous. Jeudi 17 aout Punaise !!!!!!! On vient d’apprendre que le volcan a explosé. Nous sommes toujours vivants ne vous inquiétez pas. Quand les jeunes arrivent, les peintres ont tout peint en blanc, alors que c’est ce qu’ils nous avaient réservé. Légèrement contradictoires ces ouvriers !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Tous les jeunes à la peinture orange crado, (jaune d’après eux), et vert punaise (comme l’herbe que la cuisinière met dans tous les plats….). Finalement, de loin, à contre-jour, le résultat n’est pas trop mal, et couleur locale…Durant l’après-midi, nous avons trimé comme des bœufs afin de préparer la réunion de prière du soir, et du lendemain soir (mime, chorégraphies, chants…) pour ensuite se réveiller avec une douche froide, s’habiller en vitesse et se rendre à l’église…

2006-05-02:
Retour sur l'équateur, il y a maintenant
Retour sur l'équateur, il y a maintenant plus d'une semaine... SANGOLQUI, 19/04/2006 de 7h30 à 14h Les adieux au milieu de larmes, de rires, de mots d'amitiés sur bout de feuilles déchirées d'un cahier, de gateaux et plein de photos, les dernières avant de partir... QUITO, 20/04/2006, 09h05 Décollage de l'avion pour Amsterdam avec escale à Bonaire (Curaçao) PARIS, 21/04/2006 08h30 Arrivée à l'aéroport CDG Mais dans la tête, j'y suis encore... Depuis une semaine je calcule l'heure qu'il est là-bas et je m'imagine ce que font les enfants, à quel cours ils assistent, ou bien s'ils sont en train de manger, courir dans la cour de récré... Je crois en voir dans la rue !? Je rêve même d'eux ! J'échange quelques mails avec certains profs, je prends de leurs nouvelles à tous. Ils baragouinent encore quelques mots de français, ils sont contents de savoir que je pense à eux :)) Avec du recul, l'école et moi-même pensons que le bilan est très positif, tant sur le plan personnel que relationnel et matériel. Les enfants ont découvert une autre langue, une autre culture, ils se sont exercés au français. Quelque part cela leur a ouvert l'esprit. Le don des ordinateurs les aide beaucoup. D'une part car ils peuvent dispenser le cours d'info sur place et d'autre part car le matériel est très performant, cela les émerveille et leur donne envie d'apprendre. Ce qu'ils disent : une personne est venue de très loin pour les voir... pour eux c'est très valorisant ! Je crois que le contact, les échanges ont été + que bons, chaleureux, sincères, ils m'ont marqué et vice versa :)) Au-delà du matériel, le coeur a été touché... pour tout le monde ! Les profs aussi se sont sentis soutenus, moins seuls dans leur "mission" d'éduquer et aimer ces enfants. Cela les a encouragé ! Mais le travail n'est pas fini. Je cherche un CD-rom éducatif à leur envoyer pour que les enfants puissent continuer à apprendre le français (si vous en connaissez...) et je traduis quelques documents numériques pour les aider en cours d'informatique. Il y a aussi le projet de parrainer des enfants, c'est-à-dire payer en partie ou totalement leur scolarité (environ 30 dollars), pour qu'ils continuent à aller dans cette école. Cette belle école Gedeon ! C'est la moins chère du quartier si ce n'est du pays ! il existe des écoles gratuites mais elles reviennent au final beaucoup plus chères car les parents doivent payer les livres, le bus scolaire est beaucoup plus cher... De + les infrastructures sont très vieilles et souvent les locaux beaucoup moins bien entretenus... Bref, y'a encore du boulot :)) Petit à petit, quand même, Paris reprend sa place : les retrouvailles avec la famille, les amis, quelques collègues de boulot, le métro, le béton, le 33m²... la routine quoi ! Demain je repernds le boulot après 1 mois et 1 semaine de coupure... Dur dur ! Mais je n'ai plus le droit de me plaindre. Je dois durtout dire MERCI ! Car au final n'est-ce pas moi qui en ai le + profité ? Ce voyage m'a aidé à me "mettre en danger" et j'ai eu l'occasion de me connaître un peu mieux. Envie d'une vie + saine, moins prise de tête. Envie aussi de voyages et de découvertes. L'Amour que j'ai reçu la-bas des enfants, des gens recontnrés sur place et le votre aussi envoyé via internet ou tel a changé des choses en moi c'est certain. Je suis heureuse. Pour certains je vous ai rencontré grâce à ce projet. Pas mal pour commencer une amitié ;)) Pour d'autres je suis contente de vous avoir connu sous un autre angle. Vous avez répondu présent très vite. Tous en seulement 15 jours grâce à vous j'ai réuni + de 1500 euros. C'était fou ! MAIS ON L'A FAIT ! Vous vous êtes investi chacun à votre façon, et vous vous en rendez peut-être pas compte mais c'est super ! Moi je vois la globalité, chacun d'entre vous qui a tendu sa main... au final ça fait beaucoup de mains ! Et ces mains m'ont porté... MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI Il n'y a pas assez de place ;) Merci entre autre pour la présence avant, l'aide fournie pour organiser les soirées, la réactivité de chacun, les dons, les encouragements, les messages d'amitié, les prières, le soutien pendant (MSN, mail, tel), les efforts fournis pour m'aider, les sourires et la joie que vous avez exprimé à me revoir à mon retour :))) les oreilles qui m'écoutent depuis 1 semaine ressaser mes souvenirs ;)) etc... etc... etc... C'est pas de la politesse, je vous dis vraiment merci... car vous le valez bien ;) L'aventure s'arrête ici officiellement ! C'est un peu triste, mais ça laisse place pour d'autres aventures :( ... :) Je n'aurai de cesse de vous le dire... MERCI Eunice

2006-04-07:
News de notre envoyé Special
Ola otra vez, Après la période d'adaptation, me voila habituée ! Les gens s'habituent aussi a la petite française, les amitiés se font... les langues se délient. Et me voila un peu + confrontée a la pauvreté. Ici on se plaint rarement, on n'accuse jamais personne et on ne dénigre jamais son pays, on est très très patriote (chaque lundi matin dans chaque école on chante l'hymne national). Mais en parlant avec les gens le sujet arrive vite : les difficultés financières de tous ou presque. Les + a plaindre ne sont pas du tout les enfants. Ici les enfants sont rois ou presque. Ils sont partout, on les protége, on les aime, on les embrasse, on les chouchoute. Mais les parents en bavent. Quasiment tous cumulent 2 ou 3 boulots pour survivre. Plus de la moitié du pays vit en dessous du seuil de pauvreté. Les papas tr`s souvent quittent famille et pays pour aller travailler en Espagne ou en Italie pour envoyer de l'argent a la famille. Beaucoup de femmes élèvent donc seules leurs enfants. Souvent payés en retard, les Equatoriens doivent souvent se serrer la ceinture... Et pourtant, les gens ont toujours le sourire aux lèvres... A San Rafael ou je suis, en périphérie de Quito, pauvres et aisés se côtoient. Tous vivent ensemble et ils ne se snobent pas. Ici, pas de regards de travers ni de moqueries. L'école ou je travaille est composée d'environ 60% d'enfants issus de familles pauvres et 40% de familles aisées. Et tous partagent tout : leurs jouets, leurs repas, leurs stylos... C'est vraiment le pot commun, aucun égoïsme apparent, vraiment... Les cours se passent très bien, je suis la "profe de francés y de computación". Avec les enfants tout se passe a merveille. Ils sont vraiment adorables. La france c'est l'Eldorado pour eux,ils croient tous que je suis riche. Et c'est vrai que comparé a leur mode de vie... ici, très peu de loisirs, peu de sorties, pas vraiment d'amusement. Les enfants passent la plupart de leur temps devant la TV ! Pas super génial mais au moins ils me tiennent au courant de ce qu'il se passe en France avec le CPE !? Bref, le bilan est positif ! Vraiment c'est un chouette `pays avec des gens pour la plupart très sympa, souriants et tout et tout... Sans compter les visites que je fais,les paysages sont magnifiques... Et la nourriture, toujours la nourriture ;) MERCI SURTOUT POUR TOUS VOS MESSAGES DE SOUTIEN, D'ENCOURAGEMENT ET D'AMITIE. CA ME FAIT VRAIMENT CHAUD AU COEUR ! Eunice

2005-10-03:
Les travaux sont finis
Merci à toutes les institutions, associations, amis, volontaires qui ont participé à la réfection totale de l’Ecole Gédéon. Les enfants ont retrouvé une nouvelle école comme chez EuroDisney, ils nous ont dis. JLA

2005-10-03:
Les travaux sont finis
Merci à toutes les institutions, associations, amis, volontaires qui ont participé à la réfection totale de l’Ecole Gédéon. Les enfants ont retrouvé une nouvelle école comme chez EuroDisney, ils nous ont dit. JLA

2005-07-14:
Le projet, dénommé Los Niños De Sol SUIT
Il sont arrivés Les cuento que los chicos israelitas fueron recibidos por Fabiolita la Directora de la escuela Gedeon con varias maestras y un grupito de niñios de la escuela Gedeon. Debora representante del grupo le entregaron un ramito de flores. grupo muy entusiasta y bonito. El dia de maniana estare comprando con el maestro la pintura. Muchas gracias por este linda obra. Magus :-)

2005-07-07:
Le projet, dénommé Los Niños De Sol
Le projet, dénommé Los Niños De Sol, est mené par les Branches Perspectives des Eclaireuses Eclaireurs Israélites de France (les PIF) de trois groupes locaux parisiens : 12 adolescents « les PIF », âgés de 15 à 17 ans, seront encadrés par 4 animateurs confirmés âgés de 21 à 23 ans, titulaires du Brevet d’Aptitude à la Fonction d’Animateur (BAFA), du Brevet d’Aptitude à la Fonction de Directeur et du brevet de secourisme (AFPS). Nous sommes en étroite collaboration avec l’association « Meeting Friends » dont l’objectif est d’aider les enfants des rues, d’une école située à 20km de Quito. Nous avons ensemble répertorié les différents travaux auxquels nous pourrions participer : aussi bien du point de vue de la construction d’infrastructures (sanitaires, locaux ...), que de l’animation d’enfants (activités ludiques, créatives et pédagogiques). Nous avons travaillé depuis le début de l’année 2005 tous ensemble dans le but de concrétiser ce projet en générant des ressources financières: paquets cadeaux dans les magasins pour les fêtes de Noël; organisation de brocantes pour collecter des fonds ; réalisation et vente de T-shirts; organisation de soirées, confection et vente de gâteaux et de bonbons. Nous allons également rencontrer les Scouts Equatoriens de Quito et de Guayaquil afin de partager nos connaissances scoutes, et nous passerons un chabbat avec l’Association Israélite de Quito pour échanger nos traditions. Ensuite, nous réaliserons en rentrant du voyage, montages vidéo, expositions photos, compte-rendu de notre voyage et de notre action au sein de l’école Gédéon auprès de nos familles, d’autres troupes scoutes, d’amis… mais également auprès de tous ceux qui nous auront soutenus dans notre projet.

2005-06-19:
Invitation samedi 25 juin 2005 à 20h CON
Chers amis,parrains, Nous vous invitons à un super concert et le tout pour une bonne cause. Il y aura des chants Malgaches, Antillais, Brésiliens, Français bien, nous sommes chez vous, plus d'autres surprises. Venez passer un moment agréable, vous ne regretterez pas, libre participation. J'espère vous recevoir. Salutations José Luis

2005-06-01:
Meetin soutien la Kermesse de Paris
Kermesse - exposition de dessins sur le thème "les portes de mon coeur" - spectacle (clown, chant, ...) - exposition/vente d'objets fabriqués par les tisons d'IDF (ou les enfants, comme tu veux) - jeux, chants, poèmes, ... - buffet Les horaires : 10 heures 30 / 17 heures (pour la kermesse) Lieu : Église Adventiste de Paris-Sud 130 boulevard de l'Hôpital 75013 Paris Entrée libre Participants Bagneux : vente d'objets en pâte à sel (entre 1 et 5 €) Drancy : vente de verres; bougies; bouteilles décorées remplies de sucre à la cannelle/de sel aux épices; cadres; scoubidous; (porte-monnaie, étuis à lunettes, châles - à confirmer) Paris-Sud-Est : vente de pots de sucre vanillés; pots de sels colorés; broches fleurs en tissu; objets en pâte à sel; petites plantes en pots; photophores; balles de jonglage/anti-stress Pierrefitte : Divers Objets.

2005-05-22:
Concert à Pierrefitte 93
Les jeunes du 93 ont voulu nous donner un coup de main. Ils ont préparé un concert, une pièce de théâtre, plus de 200 spectateurs ont applaudi ce beau geste et les talentueux artistes. Sophie C.

2005-02-14:
Un véritable Grain de Sel
Grâce à un don très généreux de la troupe Grain de Sel, nous allons pouvoir refaire les toilettes de notre école. Comme vous pouvez le constater les photos parlent d’elles mêmes, le lieu est devenu très insalubre et la réfection était nécessaire. Restez attentif nous afficherons l’évolution des travaux. Un grand merci à la Troupe Grain de Sel

2004-12-26:
Noël avec ls enfants de Paris 20
En collaboration avec l'assistante sociale de Paris 20, et avec la participation de Meeting Friends, plus de 40 enfants des familles démunies ont pu recevoir un cadeau et un goûter pour Noël. En contrepartie les enfants nous ont offert un grand sourire. SC

2004-12-18:
Un grain de Sel de plus
Nous avons passé une très belle soirée en compagnie de la troupe Grain de Sel. Ils nous ont offert leur premier grand succès. Le public était enthousiasmé, plus de 300 applaudissements Merci à la troupe pour ce geste très généreux. JLA

2004-12-17:
REPAS DE NOEL PERSONNES AGES
Meeting-Friens sponsorisé la soirée en faveur des personnes âgés en leur offrant un repas pour Noël. SC

2004-11-23:
Vous les connaissez sûrement ! Venez les
La troupe Grain de Sel présente Hôtel des deux mondes de Eric-Emmanuel Schmitt Vendredi 17 décembre à 20h30 Salle Saint Pierre 121 Avenue du Roule Neuilly sur Seine M° Sablons La représentation sera suivie d'un cocktail ! Au profit de l'association : Meeting Friends www.meeting-friends.net qui soutien les enfants des rues en Equateur- Amérique du Sud Entrées : 10 € - Étudiants 7 €

2004-11-20:
L'EQUIPE MEETING FRIENDS COLLABORE AVEC
Déjà vingt ans de collecte Depuis 20 ans, les Banques Alimentaires sollicitent le grand public pendant deux jours de collecte nationale dans toutes les enseignes de la grande distribution le dernier week-end de novembre. En 1988, 55 Banques Alimentaires distribuaient 6 000 tonnes de denrées. En 2003, les 79 Banques Alimentaires départementales ou régionales ont distribué 63 000 tonnes de produits secs et frais à 4700 associations locales et organismes sociaux partenaires qui ont ainsi pu offrir l'équivalent de 126 millions de repas ! La collecte nationale représentait 8400 tonnes de denrées non périssables. Diversifier les approvisionnements Les sources d'approvisionnement des Banques Alimentaires sont variées : surplus de l'Union européenne pour 25 %, l'industrie agroalimentaire pour 33%, l'Etat pour 6%, la Grande Distribution pour 21% et les collectes auprès du public pour 15%. Cette variété assure l'indépendance du réseau mais aussi la qualité et la diversité des produits distribués. Les Banques Alimentaires distribuent quotidiennement les denrées collectées aux associations de leur département et veillent à ce qu'elles puissent offrir une alimentation variée et équilibrée aux personnes accueillies localement. Ainsi, elles demandent au grand public de donner en priorité des produits essentiels qu'elles n'obtiennent pas toujours de la part des autres sources d'approvisionnement : huile, chocolat, sucre, conserves de poisson, potages, lait maternisé, pots pour bébés, céréales, compotes, fruits au sirop, biscuits, etc... Une mobilisation de terrain Deux jours de collecte dans toutes les villes de France nécessitent une organisation rigoureuse et la mobilisation de 84000 bénévoles. Le grand public peut se mobiliser aux côtés des BA de deux manières : en offrant du temps en tant que bénévoles, mais surtout en offrant des denrées non périssables à tous ceux qui accueillent le public dans les magasins les 26 et 27 novembre prochain. Plus que jamais, les Français sont invités à investir dans le partage pour que l'aide alimentaire contribue à restaurer l'homme dans sa dignité et à lui permettre de reprendre sa place dans la société.

2004-11-10:
SOUTIEN ENFANTS EN ARGENTINE
Meeting-Friends a apporté son aide aux enfants des rues en Argentine, notre aide a permis la construction d’un centre d’accueil. Ce centre grâce à l’aide de quelques bénévoles fourni un repas journalier aux enfants des rues. Merci de votre aide. JLA

2004-09-27:
PROJET MODELAGE PEINTURE
Christine SOUCHARD part vendredi pour proposer aux enfants des ateliers d'expressions artistiques par : - le modelage - la peinture (dessin, collage) Intérêts : - favoriser la concentration, - développer la créativité et l'habileté manuelle, - mettre en valeur l'expression individuelle au sein d'une activité de groupe. Ces activités nécessitent un lieu particulier qui ne craigne pas d'être sali par la terre ou la peinture, et le port d'une blouse ou d'un tablier pour les enfants. LE MODELAGE ------------------- matériel : - terre à modeler - ébauchoirs ou baguettes en bois - supports : planches de bois ( 1 par enfant ) - un espace (étagère, placard) pour entreposer et faire sécher les objets modelés. Pour la cuisson de la terre, il faudrait se mettre contact avec un potier ou un céramiste qui accepte de cuire les objets dans son four. LA PEINTURE (dessin/collage) ----------------------------------------- matériel : - peintures, pinceaux, - papiers ( grand format), carton... - pastels, crayons de couleur, - ciseaux, colle, revues, journaux, - chiffons. Les "créations" des enfants pourraient être l'occasion d'organiser une " exposition". Je peux proposer ces 2 ateliers ou l'un d'entre eux selon les besoins et les possibilités sur place. Et bien sûr, je peux aussi proposer des cours de français, ainsi que de la "danse" (expression corporelle). A travers ce voyage, je souhaite mettre mon expérience au service de l'évolution et du bien-être des enfants. Je serais heureuse de participer à votre action au sein de l'Ecole GEDEON et plus largement s'il y a besoin. Christine SOUCHARD

2004-07-05:
PHOTOS DES GAGNANTS TOMBOLA JUIN 2004
VOICI LES PHOTOS DES GAGNANTS DE LA TOMBOLA JUIN 2004 Nous attendons encore les gagnants du deuxième et troisième prix. Merci de votre participation.

2004-06-24:
LISTE DE GAGNANTS ET CADEAUX
Titre Prénom Nom Cadeaux Mademoiselle Emily MORINGUE Chèque Cadeau FNAC 10€ Mademoiselle Isabelle MORANTIN Chèque Cadeau FNAC 10€ Monsieur Daniel RAJAONARISON DVD FOURMIZ Monsieur Noé MAGALHAES Chèque Cadeau FNAC 10€ Madame Chantal KAUFFER Chèque Cadeau FNAC 10€ Monsieur Jean KAUFFER Chèque Cadeau FNAC 10€ Madame Dominique BELLEGY Chèque Cadeau FNAC 10€ Madame Raymonde De CURIERES Chèque Cadeau FNAC 10€ Monsieur Nicolas BOMBART Chèque Cadeau FNAC 10€ Madame Jenny DE GAYFFIER MALDONADO Premier Prix Caméra numérique MINOLTA Madame Anna BELOUM Deuxième Prix Mosaïque signé Scremini Mme Rocio VALENCIA Troisième Prix Photo Signé Amabile Madame et Monsieur Genieve et André MOUGEOT et MARTIN Artisanat Equatorienne Monsieur Claude CHRETIEN Artisanat Equatorienne Madame Ginette ARAKELIAN Artisanat Equatorienne Madame Ghyslaine CAPLOT Cadeau Paris Monsieur Jacques CARIOU Cadeau LONGCHAMP Mademoiselle Florence CHEVALIER Chèque Cadeau FNAC 10€ Mademoiselle Fabienne BOORSCH Chèque Cadeau FNAC 10€ Madame Maria Cristina SANCHEZ Chèque Cadeau FNAC 10€ Monsieur Arash DODGE Chèque Cadeau FNAC 10€ Monsieur Hector WONE FALCONES Cadeaux BOLSIUS Monsieur Guillaume KAUFFER Chèque Cadeau FNAC 10€ Monsieur Baufre PASCAL Chèque Cadeau FNAC 10€ Monsieur Yohan JEAN-BAPTISTE Chèque Cadeau FNAC 10€

2004-05-06:
INVITATION SOIREE HUMANITAIRE LE 12 JUIN
L’association Meeting Friends www.meeting-friends.net, dont le but est de prendre en charge les enfants des familles défavorisées et des rues en Equateur Amérique Latine, prépare une grande soirée de solidarité. Notre association existe depuis plus de 10 ans, et nous avons pu, grâce à l’aide des parrains, amis, volontaires…, sauver plus de 500 élèves. Nous avons construit une école pouvant accueillir maximum 140 élèves, et cette année nous en avons 180, nous devons construire très rapidement une salle de classe supplémentaire. Comment vous pouvez nous aider : 1- Pour la soirée, apporter quelques tartes sucrés ou salés prédécoupées comme des petits fours 2- Inviter le maximum d'amis Pour cette soirée nous avons le soutien de Carpenoctem. La soirée aura lieu dans un lieu prestigieux de Paris et ce sera une soirée à thème. Carpenoctem partagera avec nous les entrées 50/50, c’est la raison pour la quelle, nous comptons sur vous pour inviter le maximum d’amis. Avant la soirée il y aura quelques volontaires qui partageront avec nous cette expérience, il y aura aussi une projection de photos, ainsi que d’autres surprises, expo artistes, expo photos…. Votre aide nous est indispensable. La soirée aura lieu au BATEAU PRIVE MAXIM BATEAUX MAXIM'S DE PARIS 01 42 66 94 35 PORT DE SUFFREN - 75015 PARIS En face de la Tour Eiffel http://www.maxims-peniche-reception-paris.com/ La date 12 juin 2004 à 21h PAF. 11euros (compris les gâteaux sucrés et salés)

2004-04-26:
AGRANDISSEMENT ECOLE
Notre association existe depuis plus de 12 ans maintenant, grâce à vos dons et vos efforts nous avons pu éduquer plus de 500 enfants. Actuellement l’école accueil plus de 180 enfants de 5 ans à 18 ans. Nous avons urgemment de rajouter une classe supplémentaire, c’est la raison pour laquelle nous allons organiser une soirée au profit de cette bonne cause. Nous vous tiendrons informés afin que vous puissiez inviter vos amis. Sophie C.

2004-02-23:
Construction
Nous préparons un nouveau projet, trois ingénieurs de l’école Polytechnique souhaitent participer à la construction d’une nouvelle Salle pouvant contenir 40 élevés. El Mehdi Bengelloun Zahr Bruno Bernardo Román Berenstein Rippa Nous vous tiendrons informés

2003-08-19:
Nouvelles 2003
NOVEDADES escrito por Alcira Ludeña. Gracias por todo lo que han hecho por los niños a lo largo de los años. En este año el Colegio Gedeón ya abre el Cuarto Curso. Como te indiqué con anterioridad los padres han decidido formar la Cooperativa Conociendo Amigos (CCA) (Meeting Friends), ellos administrarán el dinero, llevarán la contabilidad y organizarán el trabajo. Trabajaremos en los talleres de Meeting, yo prestaré una máquina de coser, otra hermana prestará otra máquina, ya tengo el horno para el pan y solamente tendremos que comprar los tanques de gas y unos pocos implementos. Arrancamos este domingo Dios mediante, compraremos la materia prima para comenzar a coser y luego a vender lo que hagamos, otras madres quieren hacer pan, yogur, etc. Están pagadas las becas de Septiembre hasta Diciembre, para el próximo año faltarían $1.200, de enero a junio. Se reconocerá el trabajo en la confección y también el trabajo de vender, con eso ellos acumularán puntos en dinero para pagar las pensiones. Esa es la idea en general, te seguiré contando conforme vayamos avanzando.Ahora vemos en la práctica que es diferente enseñarles a pescar que darles el pescado. El listado de los niños becados para el próximo año te confirmaré el Lunes, luego de la reunión, pues al momento lo que hice fue dividir al grupo en niños que tienen y los que no tienen papá, pero hay otros que ya no regresarán a la escuela para este año y otros que han decidido retirarse de la ayuda de Meeting. Las clases se inician el primero de septiembre, lo que quiere decir que terminan fines de mayo, asi es que cualquier voluntario francés que desee colaborar con el Colegio trabajando con los niños tendrá que hacerlo en ese periodo, o en el verano pero ya no verían a los niños. Gaelle Manganese vuelve a Ecuador, trabajará para Amnistía Internacional de Quito. Los voluntarios franceses me han escrito, ellos están bien, supongo que ya se comunicaron contigo, envié con ellos las tarjetas de agradecimiento de la mayoría de los niños. Unas pocas faltan que enviaré junto con las tarjetas de inicio de año que harán este domingo cuando se conforme el nuevo grupo. Sobre el dinero de las becas llegó$4.848 (menos 25 por gastos bancarios) Se usó: $3.475 en becas (Gedeón, Colegio y Universidad) 2002.2003. $ 470 que se usó en la estadía de los voluntarios para compra de colchones, implementos de cocina, 3 viajes de furgoneta al aeropuerto, etc. Ellos se pagaron y cocinaron su propia comida y gastos de viaje en el país. Tengo que hacer algunas reparaciones en el departamento de daños en los muebles, cocina, etc, pago de luz, agua, pero eso va de mi cuenta. Alcira

2003-07-10:
Les Volontaires sont arrivés en Equateur
Après 48h de vol, nos 7 exploreurs, volontaires (puisqu’une partie du groupe a raté le vol) sont enfin arrivés. Ils ont été accueillis par les professeurs et éducateurs Voici les premières nouvelles Tout ce passe bien ici en équateur, on est très bien accueillis par Alcira (Responsable de Meeting Friends en Equateur) et sa famille... Le travail à l’école se passe bien, il consiste essentiellement a faire de la peinture, les enfants sont en vacances et nous ne connaissons pas tout a fait leur situation familiale, sociale..... Aussi, à l’école tout le monde est très attentif et très gentil avec nous, cela nous touche beaucoup. Encore un grand merci pour ce que vous avez fait pour nous et à tous les parrains. Toute l’équipe Ps: nous avons vu votre tante samedi à la messe qui était très heureuse de nous voir...

2003-06-27:
GAGNANTS TOMBOLA
La tombola que nous avons organisée pour compléter le budget de notre mission humanitaire nous a permis de récolter près de 600 euros! Nous avons effectué le tirage jeudi et les heureux gagnants sont Cosme Julien pour la webcam, Delphine Allard pour la souris sans fil et Clémence Tertrais pour l'appareil photo numérique!! Encore merci pour ces lots! Cordialement Benoit Bonduelle

2003-06-10:
Soirée profit Humanitaire
Matthias Roquette, raconte… Nous avons organisé une soirée à l'Arms Park (1 bar de Lille). Nous comptions sur 80 personnes près de 200 personnes sont finalement venues à 2 euros l'entée ce fut 1 grand succès, nous avons récolté quasiment 400 euros pour l’association. Merci et à bientôt

2003-05-21:
Mission Accomplie
La Mission de Gaelle est terminée après plus de deux mois de travail. Gaelle raconte, J’ai travaillé du 24 février au 11 mai 2003 à Sangolqui-Equateur à l’école Gédéon avec les enfants du jardin jusqu’au 9ème année. Programme pour les enfants du jardin : j’ai aidé les enfants à faire leurs devoirs, je les ai initié un peu au dessin. Programme pour les enfants de 2ème, 3ème, 4ème, 5ème année : nous avons travaillé le dessin et la peinture sur des thèmes différents comme la nature (mer, montagne, animaux...), la ville. Programme pour les enfants de 6ème, 7ème, 8ème année: nous avons travaillé sur l’argile c’est à dire comme on la travaille et à faire les formes les volumes. Programme pour les enfants de 9ème année: sculpture sur bois donc comme on se sert du matériel comme on doit choisir le bois et ensuite trouver un dessin et le sculpter. De plus j’ai peint trois dessins muraux dans la classe des 5ème année. Mon projet pédagogique a été réalisé entièrement il n’y a eu que l’exposition qui n’a pas pu être faite par manque de temps. Gaelle Manganèse

2003-04-16:
Concert à l'Unesco
Concert Philharmonique avec « LES CHOEURS DES ENFANTS DE L'EQUATEUR » Le mercredi 23 avril 2003 à 20h UNESCO - DELEGATION DE L'EQUATEUR 1, rue Miollis 75015 Paris

2003-04-11:
Futur Départ
Le jour approche. Charles Roussel "j'aimerais donner le meilleur de moi-même afin d'aider les gens les plus démunis et d'acquérir une experience plus qu'enrichissante"

2003-04-02:
Des Nouvelles du fro
Gaelle raconte Je travail du mardi au vendredi de 7h30 a 13h30 avec 9 classes différentes : sculpture sur bois avec la classe des 13/14 an, l’argile avec les 9/12 ans et le dessin avec les 6/8 ans. A la fin du mois d’avril nous allons faire une exposition pour que les parents puissent voir le travail qui a été fait par les enfants durant ces 2 mois. La relation entre les enfants et moi est très positive et il n y a vraiment aucun problème, les professeurs m’ont beaucoup aidé a mettre en place mon projet pour bien expliquer aux enfants le travail a faire. Je suis très enchantée car tout se passe comme je le souhaitais.

2003-03-11:
TRAVAUX FORCES
Notre groupe de Lille nous confirme son départ fin juin. Pas mal de taches leur attendent, réparations, constructions...

2003-02-14:
Groupe Volontaires
Nous préparons le départ de 7 volontaires qui souhaitent aider à la reconstruction de l'école. Un travail dur les attent, la pinture, les briques seront leur instruments de travail...

2003-02-10:
Nouveau Départ
Gaelle a pris la bonne décison, elle part pendant 2 mois travailler en Equateur avec les enfants. Gaelle donnera quelques cours sur Tailler le Bois, nos enfants l'attendent avec beaucoup d'impatience. Bon courage et bonne chance